VISITES COMMENTÉES

Pour la saison thermale 2022, l’Office de Tourisme et du Thermalisme propose différentes Visites Commentées par des guides bénévoles, sur réservation au plus tard la veille de chaque visite.

Visites commentées du Quartier médiéval

  • A partir du 29 Mars 2022, tous les Mardis
  • Office de Tourisme et du Thermalisme, Place de la Mairie, 71140 BOURBON-LANCY
  • Durée : 1h30  environ
  • Tarif : 4€ par personne

Visites commentées Quartier St-Léger

  • Dates : A partir du 25 Mars 2022, 1 Vendredi sur 2
  • Départ : Place d’Aligre (Esplanade), Quartier Thermal, 71140 BOURBON-LANCY
  • Durée : 1h30  environ
  • Tarif : 4€ par personne

 

Visites commentées Eglise Saint-Nazaire

  • Dates : A partir du 30 Mars 2022, 1 Mercredi sur 2
  • Départ : Eglise Saint-Nazaire, Rue du Musée, 71140 BOURBON-LANCY
  • Durée : 1h30  environ
  • Tarif : 4€ par personne

PATRIMOINE

Venez découvrir Bourbon-Lancy, un site clunisien avec son église romane érigée en musée, une enceinte médiévale,…

Enceinte Médiévale

quartier-medieval-bourbon-lancy

La vieille Ville de Bourbon-Lancy a été construite au Moyen-Âge au pied du château-fort bâti par le premier seigneur de Bourbon du nom d’Anseide.
Il en reste aujourd’hui un vieux quartier pittoresque où les maisons à colombages et leurs cascades de fleurs durant toute la saison offrent aux passants le charme remarquable de ce quartier.

De la « maison de bois » au jardin de la Collégiale, en passant par la ruelle aux loups et le square de Madame de Genlis, le charme de ces lieux chargés d’histoire ne vous laissera pas indifférent.

Consultez notre brochure pour en savoir plus

Les Remparts devenus inutiles après la période féodale, ont été intégré aux propriétés qui se sont construites d’un côté sur le Chemin des Tours et de l’autre rue Notre-Dame.

La vue depuis cette promenade des remparts est inchangée, elle est presque semblable à celle que contemplaient les seigneurs du château et leurs sentinelles.

Découvrez le sentier des Remparts, en passant par Rue Notre-Dame, la ruelle aux loups, la place de l’Ermitage, la Rue Pingré et l’Hôtel de ville.

Consultez notre brochure pour en savoir plus

Le Beffroi est aujourd’hui classé monument historique et sert de refuge au « Beurdin », automate haut en couleurs, qui sonne la cloche toutes les heures en tirant la langue aux passants.

Œuvre du sculpteur Georges Kirsch, ce personnage, dont le nom local évoque un homme gentil mais un peu simplet, symbolise les petites gens qui habitaient dans ce quartier de la ville, jusqu’à une époque récente.

Découvrez l’histoire du début du 20ème siècle, rencontrez la Fratrie des Beurdins lors de votre visite.

Consultez notre brochure pour en savoir plus

Le Beffroi

Cette ancienne porte principale de la ville close du Moyen-Âge a été inauguré le dimanche 4 avril 1389 par Philippe II dit « le Hardi », alors duc de Bourgogne, ayant à ses côtés son fils Jean qui deviendra plus tard le célèbre « Jean Sans Peur ». Il était doté à l’époque d’un pont-levis, dont on peut encore voir l’emplacement et le passage des chaînes. Derrière, descendait une herse, et le tout était clos par une lourde porte de bois. En haut de la tour montait un guetteur pour surveiller les environs. A partir du XVIème siècle, une horloge y fut installée, d’où son nom: « tour de l’horloge » encore employé par les habitants de la cité.

La Maison de bois dite Maison Sévigné

Cette maison à colombages est aussi classée monument historique, elle date du début XVIème siècle. On dit que Madame de Sévigné y aurait séjournée. L’édifice comportait un deuxième étage mais en 1852 un incendie a détruit le toit et le dernier étage.

En savoir plus sur la Maison

Le Jardin de la Collègiale

Ce très joli petit jardin à la française a été tracé à l’emplacement d’une ancienne collégiale fondée en 1495 par Guy de Salins, seigneur de la Nocle. Au fond du jardin se dresse une colonne de marbre rose, d’origine romaine. C’est le plus gros vestige de cette époque qui soit encore à Bourbon-Lancy.

Consultez notre brochure pour en savoir plus

Autres patrimoines

Les monuments du centre ville de Bourbon-Lancy sont à découvrir :

  • l’Hôtel de Ville construit au XVIIIème siècle
  • Les Châteaux Puzenat et Sarrien, anciennes demeures des XVIIIème et XIXème siècles : visite des extérieurs uniquement.
  • Eglise du Sacré Coeur

De style néo-ogival, elle fut construite en 1881 et consacrée par le Cardinal Penaud le 20 octobre 1896.

Elle se trouve sur l’emplacement de la chapelle et du couvent des Ursulines, qui, pendant la révolution, fut transformée en « salles de réunions populaires », puis fut démolie. Il n’en reste que la croix du clocher qui fut placée sur la route de Chalmoux ainsi que l’autel de pierre blanche donné à l’église des Ursulines par Louis et Pauline Pinot en 1857, qui se trouve dans l’église actuelle.

Le devant de cet autel se présente comme un triptyque ouvert, dont les charnières sont les hautes colonnes à chapiteau corinthien.

Au sommet de l’autel, court le rempart d’une ville avec ses tours et ses créneaux, représentation de la Jérusalem céleste, séjour du Christ et des saints.
Le panneau central, Vierge couronnée à l’Enfant, rappelle la dévotion des Ursulines à Marie.
À sa droite, Saint-Jean l’Evangéliste, patron de l’hôpital et de la ville haute.
À sa gauche St Joseph tenant le bâton fleuri, signe de son élection à être l’époux de Marie.

Les deux statues voisines sont St Louis couronné et St Paul, des noms des donateurs.

Sur les deux petits panneaux sont représentés St Celte qui tient la palme du martyr et St Pierre, patron de l’église universelle.

Deux anges encadrent le triptyque : l’ange de la messe et peut-être l’ange gardien de Ste Angèle Mérici, fondatrice des Ursulines.

Le tableau qui se trouve à droite au-dessus des fonts baptismaux est de Puvis de Chavannes, parent de Madame Pinot et le tableau fut offert par celle-ci au couvent des Ursulines.
Sur la gauche, le Christ au tombeau est une œuvre de Merlette, 1889.

  • Eglise de Saint-Nazaire

Classée site clunisien, sa construction remonte à la fin du Xème siècle. Elle est l’une des rares représentant du style roman primitif.

Ce monument trapu de l’extérieur, mais aux majestueuses proportions intérieures, était l’église d’un prieuré dépendant de Cluny. L’église fut fondée en 1030 par Anséide de Bourbon (seigneur auquel la ville doit son nom).
La nef, aux plafonds lambrissés, représente l’un des derniers témoignages de construction de type Carolingien.

A la fin du XIXème siècle, l’édifice menaçait de tomber en ruine, et dû sa sauvegarde à l’heureuse initiative de Ferdinand Sarrien, futur Président du Conseil de la IIIème République, et Maire de Bourbon-Lancy.

Classé Monument Historique en 1893, il fut alors restauré et devint Musée Municipal.

La Fédération Européenne des sites clunisiens a pour objectif de rassembler les lieux qui, en Europe, ont contribué à l’extraordinaire rayonnement de l’abbaye de Cluny (Bourgogne du sud), du Xe au XVIIIe siècle! : rayonnement spirituel, artistique, économique, politique et social. Les moines de Cluny furent à l’origine de l’émergence de centaines de bourgs et de villes. Chacun d’entre eux est détenteur d’une parcelle de cet héritage culturel européen unique.

  • Le hameau du Fourneau (qui fait partie de la commune de Bourbon-Lancy)

Ce hameau est situé à 5 km du centre ville en direction de Moulins sur les berges de la Loire.

Sur la place du village est exposée la Glacière avec les machines les plus significatives d’une installation qui, au début du XXème siècle, fournissait en pains de glace les hôtels, restaurants, bars, bouchers, charcutiers… des environs.

Le compresseur était entraîné soit par une turbine à eau, soit par un moteur Winterthur à gaz de houille. Sans utilisation depuis 1936, cette machine fut sortie de l’oubli 60 ans plus tard par une équipe de passionnés et exposée statiquement.

Le moteur Winterthur et la charpente reproduite sont très représentatifs de la technique des années 1900.

  • Centre Hospitalier Fondation d’Aligre 

Avec sa chapelle et son établissement thermal datant du XIXème siècle. Installé dans l’ancien couvent de la Visitation (aujourd’hui le Grand Hôtel), l’hôpital des Bains fondé par François Pingré de Farivilliers en 1697, devient très vite trop petit. En 1841, le marquis et la marquise d’Aligre font un don de 100 000 francs de l’époque et de plusieurs domaines à la ville de Bourbon-Lancy. Après le décès de son épouse en 1843, le marquis s’investit de plus en plus dans la ville. En particulier, il souhaite que les habitants disposent tous d’eau propre et saine. Il fait réaliser une fontaine place Saint-Léger. Soucieux d’augmenter la capacité d’accueil et la qualité des soins à l’hôpital. Il décide la construction d’un nouvel établissement.

Le marquis ne verra pas la pose de la première pierre puisqu’il s’éteint en 1847, après avoir rédigé plusieurs testament et codicilles léguant à la ville l’hospice, estimé à près de quatre millions de francs de l’époque. Selon le souhait du marquis, c’est la chapelle qui est construite en premier. Il voulait en faire sa dernière demeure. Depuis 150 ans, les transformations et les agrandissements se sont succédés, en conservant l’esthétique de l’architecture initiale.

Etablissement public de santé, secteur médico-social de médecine, de convalescence (48 lits), d’hébergement de personnes âgées (214 lits)

Chapelle néogothique située dans l’hôpital d’Aligre. Autel et chaire du 17ème siècle. Anciens Thermes de Bourbon-Lancy

Consultez notre Brochure pour en savoir plus

ARTISANAT

Jardin de France – Parfums Made in Bourgogne

Manufacture de parfums Jardin de France

Une fabrication française et artisanale réalisée au cœur de la cité thermale de Bourbon-Lancy à la frontière de l’Allier et de la Saône-et-Loire. Sur le site d’une ancienne savonnerie, partez à la découverte d’un univers précieux : la création de parfums.

Fière de son expérience authentique, la Manufacture de Parfums vous ouvre ses portes depuis plus de 3 ans afin de vous partager ces plus beaux secrets de fabrication. Vous vous immiscerez également au sein des activités complémentaires AQUA FLORE (https://www.aquaflore.net/) et DISSOL (https://www.dissol.fr/) qui rythment également le quotidien du Groupe JARDIN DE FRANCE depuis plus de 10 ans.

 

VISITES COMMENTÉES – UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION 

Mardi et jeudi (hors jours fériés et fermetures annuelles)

Début de la visite : 15h

Durée : 1h (hors espace boutique)

 

Tarif : 

Plein tarif (adulte) : 4,00€

Tarif réduit (enfant de 7 à 18 ans, étudiant, incontournables 71…) : 3,00€

Gratuité : enfant de moins de 7 ans.

 

Réservation : 

Manufacture de Parfums :

Par téléphone : 03 85 89 92 55 ou par mail : tourisme@jardindefrance.fr

Office de Tourisme et du Thermalisme de Bourbon-Lancy :

Par téléphone : 03 85 89 18 27 ou par mail : tourisme.bourbon@gmail.com

 

Nombre limité à 20 personnes par visite.

 

VISITES GROUPES – UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION

Nous vous invitons à prendre contact avec JARDIN DE FRANCE par téléphone 03 85 89 92 55 ou par mail : tourisme@jardindefrance.fr pour toutes demandes.

 

MUSÉES

Partez à la découverte de la richesse de nos musées

MUSÉE SAINT-NAZAIRE

Dans l’écrin que constitue l’architecture millénaire de l’église Saint-Nazaire, ont été rassemblés les témoignages des différentes civilisations qui se sont succédé dans la région, depuis lespremières haches de pierre des hommes préhistoriques, aux fragments de poteries gallo-romaines, sépultures, pélerin sur la route de Saint-Jacques de Compostelle… jusqu’aux vestiges d’anciens monuments de Bourbon-Lancy (Thermes, Léproserie, Eglise Saint-Martin, etc…)

Parmi les tableaux exposés, on remarque une toile de Merlette (peintre bourbonnien du XIXème sièclequi a connu une certaine notoriété), des études de Puvis de Chavannes (XIXème siècle) pour l’Hôtel de Ville de Paris et la très célèbre « Famille de Pêcheurs » ainsi que des œuvres de peintres tels queRameau ou Le Bourg, et de sculpteurs comme Barrias ou Bouchard.

Une collection de vases de Sèvres et plusieurs œuvres du sculpteur Beguinne sont également présentées.

Consultez notre brochure pour en savoir plus

Ce musée propose une rétrospective concernant les machines agricoles Puzenat depuis 1874.

Émile Puzenat, petit forgeron à Bourbon-Lancy, a profité de la Révolution Industrielle à la fin du XIXème siècle pour développer le machinisme agricole.

Bourbon Expo renferme également un Musée des outils du Bois dans lequel vous pouvez découvrir différents métiers du Bois (sabotiers, menuisiers, tonneliers…) ainsi que des centaines de rabots.

Les plus anciens retrouvés datent de l’époque gallo-romaine mais il semblerait que ces outils soient nés encore plus tôt…

Au XIX siècle, la Révolution Industrielle a transformé l’artisanat en industrie rurale.
Émile PUZENAT, tente alors sa chance en réalisant des appareils de culture.
L’invention de la Herse en Z en 1874 fut le point de départ d’une fulgurante ascension …

Musée visible uniquement en visite guidée pour les groupes selon la disponibilité des bénévoles.

Coordonnées :

Musée de la Machine Agricole Puzenat et des outils du bois

Rue du Docteur Pain

71140 BOURBON-LANCY

Consultez notre brochure pour en savoir plus